1955

Depuis le retour de Saint-Dizier, l’AZ roule tous les jours et évolue en permanence… Un petit réglage par-ci, un autre par là, elle devient de mieux en mieux à rouler ! D’ici quelques jours, elle devrait recevoir son nouveau numéro SIV que je vais tamponner comme à l’époque et ainsi retirer les plaques blanches et jaunes actuelles.
IMG_3044

IMG_3126

IMG_3211


11 Responses to “1955”

  • Valroger Says:

    Elle a eu raison de reprendre sa couronne la princesse!

  • robert Says:

    Elle est simplement magnifique ! On dirait qu’elle n’a été que débarrassée de l’enveloppe de poussière qui l’avait protégée pendant toutes ces années. Les marques du passé sont intactes, jusqu’aux garnitures intérieures et les quelques bosses et égratignures par ci par là. C’est exactement comme çà que j’aurai aimé la remettre en route. Chapeau Etienne ! Et quitte à en faire un peu trop pour certains, un grand merci pour cette belle remise en route !!!

  • andrea Says:

    good job Etienne!!

  • Étienne Says:

    Fabien, oui j’ai remis la galerie qui lui appartient, mais elle me fait perdre encore quelques km/h en vitesse de pointe !

    Robert, je te prépare un dossier photo. Je vais t’envoyer un lien à télécharger avec les photos en bonne qualité. Tiens d’ailleurs, tu sais ce que monsieur B. chargeait sur la galerie ?

  • robert Says:

    Non, pas précisément, mais je te dirai çà très bientôt : dès que j’ai les photos et le dernier numéro de Planète, je porte tout à Roland B. pour lui montrer ce qu’est devenue la deuch de son Père ! Je pense même que je vais lui offrir un album avec tous les épisodes depuis la sortie de grange avec Fabien et ton dossier photo!

  • Stef ' Says:

    super cette deuche, une sortie de grange de rêve !
    au quotidien, c’est pas embêtant de ne pas avoir de clignos et feux “modernes” ?? les gens roulent tellement comme des c…. maintenant !!
    en tout cas, quel pied ça doit etre de rouler dans une telle deuche !!

  • Étienne Says:

    Dans la mesure où tu sais qu’il n’y a pas de clignotants visibles, faut conduire en conséquence et ne pas hésiter à sortir le bras. Avec les conducteurs normaux ça ne pose pas de soucis. Par contre avec les conducteurs de 4X4 c’est une autre histoire. Mais avec ceux-là même en 2 CV “moderne” ça va pas…

  • Étienne Says:

    Par contre les feux en 6V c’est pas évident, les masses oxydées font que yen a toujours un qui merdouille… Faut encore que je revois les masses !

  • jeje dinard Says:

    ah c’est la classe quand meme ! ça y’est j’ai tout lu le nouveau planete , sacrée histoire en plus maintenant ta doche etienne !

  • fb2cv fifty Says:

    super le dernier planete.dans le reportage sur stdizier,les doubles cardans sont a la maison,ils seront pour mon aezam 65.quand a la 2cv forgonette “mere picon,c’est une vrai d’epoque on a depané les gars en montant a la nationale(ils sont de creuse).quand a l’edito,genial,moi qui suis un puriste ya plein de defauts sur mes vehicules,et c’est là leur histoire.c’est bien connu”les histoires commencent là où le moteur s’arrete”.
    a plus a tous.
    françois

Leave a Reply